14 Jan La stratégie de l’Océan Bleu, cure de jouvence marketing

ocean_bleu_poisson_2

Votre secteur d’activité est asphyxié ? Son industrie épuisée par une offre hyperconcurrentielle ? Plutôt que de rester dans cet “océan rouge” et sanguinaire, partez à la découverte d’un marché unique : l’Océan Bleu vous tend les bras.

Un potentiel inexploré

Face à un marché amorphe et aux perspectives de croissance limitées, une solution : plonger dans un “Océan Bleu”, une nouvelle portion de marché, vierge et insoumise, totalement affranchie de la concurrence. W. Chan Kim et René Mauborgne ont élaboré en 2005 ce concept décliné aujourd’hui dans de nombreuses sphères marketing, une métaphore pour décrire l’immensité du potentiel entrepreneurial inexploré.

Des espaces bien plus lucratifs

Aux océans bleus, secteurs non-infectés par la concurrence, les auteurs opposent les océans rouges : des marchés connus, bien délimités entre les différents acteurs, où la compétition devient sanglante… et donc sclérosante pour le business.

Les secteurs hautement concurrentiels sont donc épuisés et offrent peu de perspectives durables. La première étape est de cesser de considérer le positionnement stratégique comme un affrontement, mais plutôt comme un voyage pour découvrir un marché rentable et libre de toute concurrence.

Par ailleurs, en substituant la compétition et l’affrontement direct à la recherche de nouveaux territoires à explorer, l’entreprise évite une dépense de capitaux et d’énergie inutile.

Mais où trouver ces petits trésors ?

L’océan bleu est à la portée de tous les esprits stratèges et aventuriers. Quoi de plus enthousiasmant qu’un secteur où tout est encore à construire et à prospecter ? Les auteurs invitent les entreprises à franchir leurs propres “frontières industrielles”.

Pour cela, il ne s’agit pas de concevoir une nouvelle stratégie adaptée à ces nouveaux marchés imaginés. Il faut innover dans la conception même de ladite stratégie. Au cœur de l’océan bleu se trouve en effet l’idée d’une innovation utile et créatrice de valeur, à la fois pour le client et pour l’entreprise. Autrement dit, la nouvelle stratégie doit allier les idées novatrices d’un service ou d’un produit à des coûts raisonnés. On dépasse ainsi la traditionnelle segmentation du marché et un territoire inédit, riche en opportunités, se dévoile.

Oui, l’innovation est possible !

Plus facile à dire qu’à faire, nous direz-vous. Non, car au delà de “l’invention révolutionnaire”, de nombreuses voies peuvent être explorées. Par exemple :

  • Viser un non-client habituel.
  • Proposer un service complémentaire, à valeur ajoutée.
  • Délivrer une information régulière, utile, enrichissante pour vos prospects et clients pour vous positionner comme un expert à qui l’on ne manquera pas de faire appel le moment venu, dans l’esprit de l’Inbound Marketing.
  • Améliorer l’ergonomie des vos produits ou de leur packaging.

Des pistes qui n’entraînent que des changements modérés et qui peuvent révéler un réel potentiel de développement commercial.

Explorateurs de différence

Un Océan Bleu est une niche qui cache une île. Plutôt que de naviguer de Charybde en Scylla, soyez l’explorateur qui fera pâlir d’envie les Ulysse et les Sinbad qui se disputent déjà les territoires des sept mers connues. “On ne va jamais aussi loin que lorsque l’on ne sait pas où l’on va” disait Christophe Colomb à son retour des Amériques.

En suivant cet adage avec manœuvre et parcimonie, vous pourrez vous affranchir de la domination des coûts et créer de la valeur pour votre marque.

BENOIT

CHRISTOPHE  Par Benoît Piraux et Christophe Baldet