18 Avr Infobésité : l’heure du régime minceur ?

Excès des informations reçues, sources non-vérifiées, copiés-collés… Aujourd’hui, la tendance est à l’explosion du nombre de données créées, souvent au détriment de leur qualité. L’infobésité conditionne la façon dont vous recherchez et générez du contenu. Une petite cure minceur s’impose.

infobésité_1

De nouveaux blogs naissent chaque jour et des articles fleurissent aux quatre coins des internets sans que nous arrivions à suivre la cadence. Les navigateurs web se remplissent d’onglets. Votre boîte mail flanche sous le poids des centaines de courriels et autres offres promotionnelles qu’on vous envoie quotidiennement…

Votre mal a un nom : l’infobésité. Sa définition académique la présente comme le « bombardement d’informations qui étouffe nos processus intellectuels ». Rien que ça. Ces quelques chiffres, évoqués par le designer américain Brad Frost, spécialiste de la question, finiront par vous convaincre…

infobésité_marketing_communication_2016

Dès lors, comment faire le tri ? L’excès d’informations est-elle mauvaise pour la santé ? Les données créées explosent et se succèdent en continu à travers des canaux qu’il est difficile de couper. L’information que vous cherchez se retrouve noyée, sans hiérarchie, dans le chaos engendré par le tissu des réseaux sociaux.

 

Le fast-food de l’information

 

Contenus réchauffés, partagés dans la seconde, oubliés dans la minute. Loin de la caricature, le constat de l’infobésité peut donner le vertige : la quantité prime, hélas, sur la qualité..

D’après Plagtracker, 44 % des contenus présents sur le web seraient des copiés-collés : les mêmes informations reprises, répétées et renvoyées à travers des centaines de canaux.

infobésité_5

Une étude d’Hubspot révèle que les contenus sont davantage partagés sur les réseaux que « cliqués », c’est-à-dire lus. Des sources non-vérifiées, de moindre qualité ou simplement peu pertinentes peuvent ainsi atterrir dans votre fil d’actualité sans que vous ne puissiez y faire grand-chose.

Enfin, sur les sites de référence – de YouTube au Monde en passant par les Échos – trop d’éléments tendent à nous éloigner du contenu : boutons, publicités, bannières…

Résultat : les contenus se standardisent, la qualité est revue à la baisse et la nouveauté, tout comme la pertinence, devient une denrée rare.

Mais internet n’est pas le seul à blâmer. Les contenus print font aussi face à un problème de poids :

Comment lutter contre la croissance exponentielle des contenus publiés et redonner son lustre à la qualité rédactionnelle ?

 

Les contenus de demain : proximité et différence

 

En tant que marque, comment se faire une place dans le monde de l’infobésité ?

Vous devez réfléchir à la valeur ajoutée de vos contenus. Ce supplément d’âme forgera votre identité auprès des clients et consommateurs. Chaque article, logo ou slogan doit relever d’une réflexion propre et intime. Dans un univers digital où tous les contenus se ressemblent, votre défi est de générer de la différence en restant fidèle à l’ADN de votre marque.

Face à l’excès et l’impersonnalité des informations reçues, l’heure est aux stratégies de proximité. Quand la fenêtre d’internet se ferme, celle sur la rue s’ouvre : tout ce qui relève de l’action locale récoltera de nombreux fruits et l’attention de précieux consommateurs.

L’avenir technologique n’est plus l’instantanéité de l’information. Il repose dans l’authenticité des contenus, les émotions qu’ils inspirent, l’innovation de leur format… Emmenez vos lecteurs en voyage avec des contenus personnels, uniques et engageants.

 

Créez de la valeur ajoutée, sans matière grasse

 

Surinformé, le lecteur, qu’il soit prospect ou consommateur, manque de temps et d’attention. Le sujet doit donc rentrer dans le vif avec rapidité et clarté. Évitez les jargons et tournures complexes qui enterrent le propos sous une chape de plomb. La simplicité et la pédagogie dont vous ferez preuve témoigneront de votre maîtrise du sujet.

infobésité_6

Face au manque de temps, la posture la plus inventive est encore de proposer des contenus plus longs que la normale. Pourquoi se contraindre à écrire court et sobre sur le web ? De nombreux sites d’informations se sont déjà lancés dans le long-format avec des interfaces design et soignées : l’Equipe Explore, la 21ème Minute, les longs reads du NY Times, etc. Des contenus à forte valeur ajoutée et un succès en termes d’audience.

Enfin, faites en sorte que l’internaute ait quelque chose à apprendre de vous. Ajustez vos propos à vos lecteurs-cibles… Et s’ils ne vous retrouvent pas dans l’océan du web ? Faites appel à une agence qui combattra, pour vous, le feu par le feu : achats de mots-clés, optimisation SEO… Vous serez les premiers sur la vitrine Google.

Zen Communication se transforme en coach fitness et accompagne les contenus print et web de votre marque. Community management, content marketing, solutions inbound… Nous vous aidons à trouver votre place et gérer votre image en dehors des couches de gras d’internet.

 

BENOIT

CHRISTOPHEPar Benoît Piraux et Christophe Baldet

Envie d’en savoir plus ? Cliquez ici !